• BEAUTEMPS

3 nouveaux verbes, amis de la créativité


Gagner en confiance et en puissance créative avec 3 verbes essentiels pour passer des caps difficiles quand la créativité semble nous faire défaut.

3 verbes extraits du Glossaire Amoureux de la Créativité paru sous forme de posts sur Linkedin en 2021 sur le profil de Catherine Champeyrol

3 néologismes qui éclairent enfin des angles morts de la créativité, des moments de doute, des blocages démotivants et des ressources insoupçonnées.

Avec la touche d’humour en plus qui dédramatise...


Ces 3 verbes sont à lire et aussi à écouter sur le podcast LE CHAPITRE , le terrain d'entente de toutes les créativités.





SYMETTRE « Stopper les évitements et les reports »

et 3 bons conseils simples à mettre en œuvre.


SYMETTRE Ce néologisme, il est urgent de l’inventer car il exprime ce que beaucoup d’entre nous ressentent.

C’est quand les mots nous manquent que souvent nous bloquons notre créativité, elle semble nous échapper, le doute s’installe et le découragement guette… Mettre un verbe sur notre ressenti, c’est commencer à le dompter et à reprendre le pouvoir sur notre créativité.


SYMETTRE porte l’attention sur une difficulté que nous rencontrons tous : passer de l’idée à l’action. C’est une étape très importante qui fait rayonner notre créativité.


Non, l’idée ne fait pas tout dans la créativité ! Les idées n’ont pas le monopole de la créativité.

Il est temps de valoriser la mise en œuvre, l’action, la mise en mouvement, l’exécution. C’est même une forme d’expression de la créativité très puissante : la capacité à faire, à traduire des idées dans le réel, à donner forme par l’action.


SYMETTRE est un verbe ambitieux : il réveille l’action, il secoue la procrastination, il nous aide à franchir nos peurs.

SYMETTRE est l’allié des innovateurs, des entrepreneurs, des artisans, des artistes, des étudiants, des sportifs… Il inclut toutes les générations, toutes les cultures, tous les métiers.


SYMETTRE est utile quand :

- en équipe ou en solo, rien n’avance

- il y a des idées partout et rien ne se passe

- la peur et/ou le doute rodent

- la démotivation fait des ravages


le verbe SYMETTRE est à écouter ici






« INZISTER : creuser l’idée de S à Z » et régénérer votre créativité ! Avec 3 bons conseils concrets, simples à mettre en pratique.


Creuser l’idée de A à S, c’est souvent la partie motivante. C’est de S à Z que cela se corse ! Difficile de persévérer quand nous connaissons bien le sujet et que nous disposons d’une riche banque d’idées.

Pourtant c’est souvent dans cette zone de persévérance, cette zone de S à Z, que se construit la singularité d’un projet. Ne pas s’arrêter aux premières évidences mène à des trésors de créativité insoupçonnés.


INZISTER paraît besogneux après l'enthousiasmante phase de génération d'idées. Souvent, trop contents d’avoir une bonne idée, nous nous dépêchons de la mettre en œuvre sans trop nous soucier de la creuser vraiment. Comme si formuler l’idée permettait de libérer immédiatement dans tous les détails et les potentiels de sa mise en œuvre.

Le brainstorming génère une banque d’idées brutes, et dans le meilleur des cas identifie les idées les plus prometteuses. INZISTER se place après cette étape, au moment de faire fructifier les bonnes idées, de leur apporter le zeste qui exacerbe leurs saveurs. Ça pique un peu de persévérer et pourtant, c’est délicieux !

Nous trouvons des pépites en inzistant.


INZISTER c’est investiguer le plein potentiel de l’idée, c’est passer le cap d’une bonne idée vers une idée singulière et puissante.


INZISTER met l’accent sur des aspects de la créativité rarement valorisés : la persévérance, l’attention au détail qui fait la différence.

Alors inzistons, creusons nos idées, elles nous le rendront bien !

Comment inzistez-vous ? Quels sont vos trucs et astuces pour persévérer ?


INZISTER c’est très utile :

- En fin de brainstorming, pour creuser les meilleures pistes

- Quand la singularité crée la valeur perçue sur des marchés saturés

- Quand le sujet est très/trop connu ou qu’il revient très régulièrement


INZISTER « Insister de S à Z » et découvrir comment la persévérance repousse les limites de la créativité, le verbe s'écoute ici





PEAUFINIR « Stopper le perfectionnement sans fin »

et ses 3 bons conseils efficaces à mettre en œuvre.


Le perfectionnement sans fin… ça va bien 5 minutes !

PEAUFINIR est un néologisme libérateur, il arrête de peaufiner pour finir enfin et cranter dans le réel ! Sans lui, nos idées resteraient éternellement améliorables sans jamais se traduire en action concrète.

Difficile de détecter comment coince quand le mot qui met le doigt sur notre ressenti n’existe pas. Sans ce néologisme qui sonne juste, notre frustration nous rattrape, la colère gronde, nous perdons confiance et notre créativité flanche.


PEAUFINIR porte l’attention sur une difficulté que nous sommes nombreux à rencontrer : finir le projet, clôturer le sujet, arrêter le fignolage obsessionnel qui n’apporte rien.


PEAUFINIR est essentiel, sans ce verbe la créativité reste à l’état d’imagination et ne porte pas ses fruits.


PEAUFINIR est un verbe attachant : il nous libère de la tentation de la sur-qualité (ce syndrome de la « valeur ajoutée » jamais perçue), il nous invite à entrer dans le réel et ses imperfections, il nous fait passer de l’idéalité à la réalité de la créativité.


PEAUFINIR est l’allié des innovateurs, des entrepreneurs, des artisans, des artistes, des étudiants, des écrivains… Il inclut toutes les générations, toutes les cultures, tous les métiers.


PEAUFINIR est utile quand :

- Le projet traine en longueur depuis des lustres

- l’équipe ne veut pas se faire piquer l’idée par un concurrent plus rapide

- l’obsolescence des idées est rapide


PEAUFINIR « Stopper le perfectionnement sans fin » le verbe s'écoute ici



Retrouvez l'ensemble des néologismes inspirants et quelques questions atypiques sur la créativité sur le podcast LE CHAPITRE





0 vue0 commentaire