• BEAUTEMPS

Interview de Catherine Champeyrol pour le réseau d'incubateurs INTERFACES





1. Quel parcours vous a mené à la Créativité Opérationnelle ?


Artiste peintre diplômée d’une Business School ( Master EDHEC 1987), mon métier est de faire gagner en confiance et en puissance les équipes que j'accompagne dans la mise en œuvre de défis, de transformations ambitieuses et d’innovations.


Après 20 ans d’un parcours de dirigeante dans les industries créatives (mode, digital, prospective) je fonde en 2009 l’activité de conseil BEAUTEMPS, dédiée à la Créativité Opérationnelle des équipes. Avec BEAUTEMPS je réconcilie mon expérience d'artiste et mon parcours de management dans des contextes en transformation accélérée. J' interviens avec les leviers de la Créativité Opérationnelle auprès d’organisations de toutes tailles (startups, groupes, PME, ETI, associations, incubateurs…) en France comme à l’international, sur des enjeux en lien avec : la transformation du modèle économique, l'accélération de la performance commerciale, la mise en œuvre engageante de la vision, la culture d’innovation, l'intelligence collective, la résolution des tensions pour passer les caps de crise.





Depuis 2016 je coordonne le collectif JEUXDENJEUX qui transfère sur format jeux de cartes des méthodes originales pour entreprendre et développer l’impact positif des projets. Fin novembre 2021 le collectif regroupe 21 coauteurs, la collection compte 17 jeux de cartes qui s’activent en partout en France, en Europe et en Asie.


En mars 2022, avec la complicité de Valérie March, rencontrée durant mes études à l'EDHEC, nous lancerons le podcast LE CHAPITRE " terrain d'entente de toutes les créativités". Une nouvelle aventure qui ouvre le dialogue sur les facettes multiples de la créativité.





2. Pourriez-vous nous définir la créativité opérationnelle ?


Il n’existe pas de définition consensuelle et définitive de la créativité. Toutes sont incomplètes, certaines ont même des effets pervers.

Envisager la créativité comme la capacité à imaginer, proposer et mettre en œuvre des solutions originales, s’avère complexe. Comment évaluer l’originalité ? C’est trop subjectif. Chaque culture, chaque profession, chaque génération, chaque personne en a une perception différente.

· Définir la créativité comme une compétence distinguant l’espèce humaine des autres formes du vivant sur la planète, c’est réducteur et anthropocentré. Cela justifie une pseudo supériorité qui conduit à des catastrophes écologiques, avec un effet boomerang sur les humains dont on découvre les méfaits un peu plus chaque jour.


· Sur Larousse.fr, la définition donnée est piégeuse : « Capacité, faculté d’invention, d’imagination, pouvoir créateur ». Elle est parfaitement écrite pour renforcer deux croyances fausses : être créatif c’est avoir des idées et c’est un don de Dieu.


Pour définir le sujet, 3 aptitudes sont à combiner : la motivation, l’imagination et l’action.


La créativité opérationnelle, c’est tout à la fois

- la motivation à imaginer et tester des hypothèses nouvelles

- la possibilité de changer de comportement pour résoudre une situation bloquée, à résister aux routines imposées.

- la capacité à se mettre en mouvement avec des solutions alternatives


C’est un véritable processus, qui place en son centre la motivation.


La créativité opérationnelle c’est une compétence (une soft skill) et un processus

C’est l’articulation de la compétence et de la méthode pour activer la créativité à la demande dans tous types de contextes.


3. En quoi est-elle importante dans une notion de groupe et de projet ?


Il l’y a que dans les livres de management que tout se passe bien !

Dans un projet, il y a toujours un truc bancal ou manquant : temps, budget, compétences, clients, partenaires…

La créativité opérationnelle permet de passer de l’idéal au réel.


L’analogie marquante est celle du sport : la créativité, comme un muscle, se développe dès qu’elle est sollicitée sur le terrain en situation concrète. Les sportifs ne développent pas leur compétence dans les livres…

C’est un talent qui se renforce à l’entrainement et qui se démultiplient en jouant collectif.

Certains pratiquent régulièrement, d’autres sont d’excellents supporters dans les tribunes, et quelques-uns sont des athlètes de haut niveau. Avec la créativité aussi, chacun peut trouver son rythme. Il est possible de se faire plaisir en amateur ou en professionnel, en solo, en équipe ou en encourageant le talent des autres.

Il y a autant de diversité dans les pratiques créatives que dans les pratiques sportives, avec parfois des excès et du dopage, des accidents et des moments de récupération.


Le talent seul ne suffit pas. La qualité de la préparation physique, émotionnelle et mentale fait la différence entre les champions et les autres. L’entrainement, l’échauffement et le contexte jouent une grande influence.


Les sportifs s’entretiennent, les musiciens répètent leurs gammes et tous s’échauffent avant d’entrer sur le terrain ou sur scène. Comment vous préparez-vous à entrer en créativité ?


La créativité, une question de motivation : Les artistes, comme les entrepreneurs, sont les premiers exemples cités pour incarner la créativité.

S’ils paraissent exemplaires, c’est grâce à leur motivation si forte. Cette motivation bien ancrée dans leurs vies leur communique une énergie puissante et une exigence tenace.


Dans un groupe, la motivation est hétérogène, c’est à la fois une contrainte et une richesse.

Qu’est-ce qui vous met en mouvement ? La créativité, c’est d’abord de l’énergie. La source de cette énergie réside dans la motivation.


4. Comment illustrer vos méthodologies avec des exemples en lien avec l’innovation ?


La créativité opérationnelle s’exprime sur 5 leviers fondamentaux. Trouvez celui ou ceux qui vous sont naturels (vous savez et aimez les activer) et vous définissez ainsi vos zones de contributions maximales au cœur du processus créatif, vous savez où réside votre talent.




Ces 5 leviers sont :


MOTIVER : mobiliser l’intérêt, développer la motivation - Impliquer, formuler les défis qui motivent, créer l’ambiance engageante


CLARIFIER : formuler la bonne question - Comprendre les enjeux, croiser des faits, reformuler le problème


IMAGINER : générer le flux d’idées - Multiplier les points de vue, avoir beaucoup d’idées, réalistes ou pas


DÉVELOPPER : sélectionner les bonnes idées, les combiner, les améliorer - Détecter les meilleures idées, les rendre plus robustes. Tester et perfectionner


FAIRE : passer à l’action, mettre en œuvre concrètement - Privilégier le résultat, la mise en pratique. Être focalisé sur l’objectif et le plan d’action, aboutir à la solution.


Ces 5 leviers s’imbriquent et se complètent. Aucun n’est plus nécessaire qu’un autre, interdépendants ils forment un véritable écosystème.

Chaque personne dispose d’atouts dans ce processus, ce sont eux qui donnent du relief à sa créativité individuelle. Il est tout à fait possible d’être créatif sans avoir d’idées ! Par exemple en clarifiant les enjeux ou en combinant les idées des autres pour les perfectionner.

Les contextes de vie, l’éducation, la formation, les rencontres font évoluer nos talents. Notre créativité est vivante.


5. Comment appliquer vos méthodes dans les TPE et les startups ?



J'ai modélisé certains de ces processus sous le format de jeux de cartes avec la complicité de coauteurs. C'est ce qui a donné naissance à la collection de méthodes JEUXDENJEUX.




Avec 2 exemples, PARC et ACDC :

  • La démarche créative pour préciser le contour de son projet : PARC.

Un acronyme qui signifie Posture / Action / Résultat / Contraintes . C'est un parfait échauffement pour des porteurs de projet en amont de la construction d'un business plan ou d'un business model canvas

A découvrir sur Youtube Vidéo de présentation de la méthode PARC



  • ACDC : inspirée par la complémentarité du Yin et du Yang, par la logique de création et de destruction de l’innovation, ACDC s’approprie le sujet en 4 temps pour générer des idées ou définir un plan d’action.

• A comme Augmenter : amplifier des éléments qui existent déjà

• C comme Créer : apporter de la nouveauté • D comme Diminuer : minorer, réduire des éléments • C comme Casser : supprimer des éléments

La méthode est simple à activer au format jeu de cartes, sur mur digital ou avec du papier et des crayons, des posts-it..

A découvrir sur Youtube Vidéo de présentation de la méthode ACDC.


6. Quels sont vos les conseils de lecture sur le thème de la créativité ?


J'ai une bibliothèque de plus de 2000 ouvrages sur le thème de la créativité, de l'intelligence collective, de l'innovation. Des livres en français, en anglais. Une véritable banque de contenus qui m'est utile dans le cadre de la préparation de séminaires ou de formation à la créativité.


Voila quelques coups de coeur, 2 livres que j'aime offrir et aussi 2 tests en ligne :







TWYLA THARP : The Creative Habit ( 2004) Cet ouvrage a changé mon parcours professionnel. c'est de mon point de vue un des meilleurs livres sur la créativité individuelle et collective.

Twyla Tharp, est une chorégraphe américaine reconnue. Elle réside à New-York et témoigne de son parcours de danseuse et de son management de sa compagnie de danse.

YARON HERMAN : Le déclic créatif Fayard 2020

Pianiste jazz. Né en 1981 à Tel-Aviv, Yaron Herman se destine tout d'abord à une carrière de basketteur, à laquelle il met un terme à l'âge de 16 ans après une blessure. Il commence alors des cours de piano et donne rapidement ses premiers concerts . Il s'installe à Paris où il rencontre les musiciens qui l'accompagnent encore aujourd'hui. Il enregistre son premier album, et reçoit le trophée "Nouveau talent" au Sunside. Il donne des conférences à la Sorbonne à propos de sa théorie musicale de l'improvisation appelée "Real Time Composition". En Septembre 2008, Yaron est élu "Révélation Instrumentale de l'année" aux Victoires du Jazz.


ADOBE MY CREATIVE TYPE test en ligne lancé en 2016

15 questions, 3 dimensions explorées (Idée/action, introversion/extraversion, réflexion/émotion) pour diagnostiquer sa créativité avec un des 8 profils proposés. C'est simple, ça décomplexe. Seul bémol, ce test n'existe qu'en version anglaise




ADOBE CQ. Creative Quotient lancé en 2020.

Articulation des compétences, des méthodes et du digital

« Creativity is a business imperative" C'est un autodiagnostic d'équipe, d'entreprise, en version anglaise.


Interview réalisé par Jean-Baptiste Bardon pour le groupe INTERFACES

Novembre 2021

1 vue0 commentaire