• BEAUTEMPS

Comment définir la créativité ?

Dernière mise à jour : 19 avr.

La définition insaisissable d'une compétence et d'un processus


question définition créativité
Comment définir la créativité ? la définition insaisissable...

·Brève histoire de la créativité


Tout le monde sait ce que c’est la créativité et pourtant, dès qu’il s’agit de la définir, cela se complique !

Alors, revenons aux origines de ce mot à la fois si populaire et si mystérieux.

La popularité du terme « Créativité » se développe à la mi-temps du XXème siècle. Les Anglo-Saxons, en particulier les Américains, déploient la notion de « Creativity » au sortir de la Seconde Guerre Mondiale. Après-guerre, il faut reconstruire, divertir et innover pour proposer un nouveau modèle de société. La technique de créativité la plus connue à ce jour, le « Brainstorming », date de cette époque.

La langue française s’approprie le mot quasiment à l’identique dans les années 1970. Psychologues et sociologues se penchent sur le sujet, puis les entreprises. Les premiers cabinets de conseil en créativité émergent dans les années 1980. Les écoles (d’art, d’ingénieurs, de design, de commerce, de numérique, de cuisine...) intègrent la matière « Créativité » dans leurs programmes de façon notable au début du XXI siècle.

C’est alors le début de l’emballement avec l’enjeu économique croissant des industries créatives, la démocratisation accélérée des outils numériques facilitant la créativité (Paint©, Spotify©, ou Instagram© par exemple...), l’émergence des aspirations des « Créatifs Culturels » en Occident, l’inflation du nombre de startups et la mise en avant des compétences attendues par les métiers du futur avec le quarté gagnant : pensée Critique, Coopération, Communication et... Créativité. Recherches, publications, formations se multiplient sur le thème.

Le sujet explose dans les médias et, avec cette profusion de sources, il devient ardu de tracer son chemin.

·

Des indices, pas de consensus


Si l'histoire du mot « créativité » nous fournit quelques indices, elle ne propose toujours pas de définition. En effet, il n’existe pas de définition consensuelle et définitive de la créativité. Toutes sont incomplètes, certaines ont même des effets pervers. Envisager la créativité comme la capacité à imaginer, proposer et mettre en œuvre des solutions originales, s’avère complexe. Comment évaluer l’originalité ? C’est trop subjectif. Chaque culture, chaque profession, chaque génération, chaque personne en a une perception différente.


Des définitions piégeuses, qui renforcent les clichés


Sur Larousse.fr, la définition donnée est piégeuse : « Capacité, faculté d’invention, d’imagination, pouvoir créateur ». Elle est parfaitement écrite pour renforcer deux poncifs bidons : être créatif c’est avoir des idées et c’est un don de Dieu.


Wikipedia, dans sa définition consultée en avril 2022, met en avant la dimension individuelle, l'imagination et l'originalité. Et très rapidement les références aux artistes déboulent.

Elle est si tenace cette vision de l'artiste comme exemple parfait du " créatif" ! Pourtant, elle nourrit de sacrés blocages auprès de ceux, très nombreux, qui ne se reconnaissent pas dans des parcours d'artistes.





Difficile d'encapsuler en quelques mots cette notion de créativité. D'autant plus qu'elle est de nature double : c'est une compétence (une "soft skill") et c'est un processus.


Quand il s'agit de la définir, sur quel pied danser ? le registre du comportement ou le registre de la méthode, de la démarche ? Sans préciser ce point, le quiproquo est vite possible et des débats sans fin s'enclenchent.


D'abord un comportement


C'est d'abord une tentative de définition de la compétence que je vous propose.

Pour définir au plus près la créativité, 3 aptitudes se combinent :

- la motivation ( la capacité à se motiver et/ou à motiver les autres)

- l’imagination (la capacité à générer un grand nombre d'idées)

- l’action (la capacité à mettre en œuvre les meilleures idées dans le contexte)


La créativité est alors abordée comme la motivation à imaginer et tester des hypothèses nouvelles, à se mettre en mouvement avec des solutions alternatives, à changer de comportement pour résoudre une situation bloquée, à résister aux routines imposées.

Et selon les préférences de chacun, un profil de créativité émerge qui définit comment chacun aborde la créativité.

Parmi les nombreux tests de personnalité qui aident à définir son profil de créativité, je recommande souvent le test d' ADOBE Create https://www.mycreativetype.com/ qui n'existe à ce jour qu'en version anglaise.

Ce test explore en 15 questions 3 dimensions du comportement :

- extraversion ou introversion

- mental ou émotion

- action ou réflexion

8 profils de créativité, tous interdépendants et complémentaires les uns des autres, sont proposés. Chacun peut donc se projeter dans une modalité de créativité. Aucune n'est plus brillante que l'autre.

Comme tout test, sa grande utilité est de nous donner à réfléchir, pas de nous assigner une catégorisation définitive !




Ensuite un processus


Et comme la créativité se démultiplie grâce aux ressorts de l'intelligence collective, apporter des points de repère, transmettre des méthodes, c'est essentiel pour la bonne coordination de tous les contributeurs. C'est la grande vertu des méthodes, elles existent pour jouer collectif, elles facilitent la coordination des efforts, la mobilisation des talents.


L’intelligence collective stimule la créativité avec les points de repères partagés que sont les méthodes de créativité. Que ce soit le Design Thinking ou le Creative Problem Solving par exemple, la grande vertu de ces méthodes classiques très documentées est de faciliter la coopération de plusieurs personnes avec des étapes bien coordonnées et un vocabulaire partagé. Ce sont des interfaces qui facilitent la communication et la collaboration.


Vos remarques et commentaires sont les très bienvenus, ils me permettront d'enrichir cette tentative de définition de la créativité.


Catherine Champeyrol pour BEAUTEMPS

7 vues0 commentaire